Ce n’est un secret pour personne que nous aimons aller nous baigner à la rivière. C’est pour cette raison que nous collaborons chaque été avec plus de 45 organismes de l’Alliance Waterkeeper sur le Guide des plages.

Le Guide des plages est un réseau international offrant des mises à jour en temps réel sur les plages de l’Amérique du Nord et de la Nouvelle-Zélande. L’application a été conçue par nos amis de Lake Ontario Waterkeeper, qui voulaient rendre la baignade aussi simple et sécuritaire que possible.

Sentinelle Outaouais a contribué au Guide en y ajoutant 332 plages de notre bassin versant. Depuis cet été, vous pouvez vous informer sur chacune d’entre elles et découvrir si elles sont propices à la baignade, et ce, dans les deux langues officielles.

De plus, en une seule année, nous avons étendu le réseau du Guide en y ajoutant 30 plages de l’Ontario et 50 au Québec. Toute la région de la Montérégie fait dorénavant partie du Guide des plages, car nous savons que les Québécois adorent se baigner!

Si votre plage préférée apparaît en rouge, c’est que le taux de bactéries est élevé et la baignade y est déconseillée. Il est très important de comprendre la qualité de l’eau où vous voulez vous baigner, car les lignes directrices utilisées visent à vous protéger de risques potentiels pour votre santé.

Nous nous réjouissons que Météomédia, le réseau d’information météorologique le plus populaire au pays, ait commencé à utiliser le Guide pour ses reportages sur les plages.

En plus du numérique, les rencontres face à face sont la meilleure façon pour nous de faire connaître nos initiatives. C’est pourquoi notre coordonnatrice du Guide des plages et nos bénévoles passent beaucoup de temps aux plages de Gatineau et d’Ottawa. Ils parlent avec les baigneurs du Guide des plages et de ce que nous pouvons faire pour améliorer la qualité de l’eau et pour protéger nos droits de nager dans la rivière.

Cet été, le Guide des plages a atteint plus de 500 000 utilisateurs uniques. Ce sont un demi-million de personnes qui ont un meilleur accès aux informations sur la qualité de l’eau et qui peuvent ainsi éviter de tomber malade à cause de s’être baigné dans de l’eau contaminée. C’est incroyable!