Partageant votre passion

Votre amour pour la rivière des Outaouais a attiré Alexandra Cousteau, qui a arpenté toute la rivière des Outaouais avec son excellente équipe de documentaristes. Ils ont capturé les histoires de personnes dévouées et de magnifiques lieux qui composent notre belle rivière, tout en sensibilisant la population sur les grands enjeux du bassin versant.

Passant à l’action

Les fins de semaine, vous vous êtes levés tôt pour participer ou organiser des nettoyages des berges, des collectes de fonds ou de nombreux autres événements dans votre communauté, et ce, au nom de la rivière, de la baignade, de la pêche et de l’eau potable. Ramasser les déchets aujourd'hui permet d’assurer à demain une rivière en santé.

Signalant les problèmes

Dès que vous avez aperçu quelque chose de louche sur la rivière, vous avez téléphoné à notre ligne info-pollution, afin que nous puissions vous aider à signaler le problème et à mettre fin au préjudice.

Réduisant la pollution

Grâce à l'appui d’entreprises avant-gardistes, telles que LUSH, et à vos requêtes, le gouvernement fédéral a annoncé son projet d'ajouter les microbilles à la liste des substances toxiques en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement. Cette étape vers l'élimination d’une importante source de pollution démontre de la force collective que nous avons lorsque nous parlons tous d’une seule voix pour la rivière.

y plongeant

La deuxième traversée à la nage de la rivière des Outaouais, le « 4KM de la Sentinelle », a attiré pas moins de 58 nageurs d’endurance et de 40 bénévoles des rives québécoise et ontarienne, prouvant ainsi que la qualité de l'eau ne connaît aucune frontière. La compétition se voulait de souligner la nécessité d'une collaboration et d'action concertée entre les deux côtés de la rivière des Outaouais.